Actualités

Le bruit assourdissant des éoliennes

Oui, les éoliennes font du bruit. Non seulement parce qu’elles commencent à provoquer un débat animé dans la commune, mais parce que les aérogénérateurs (c’est leur nom technique) sont des installations industrielles qui sont tout sauf silencieuses.

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous (aimablement réalisée par l’ADERE d’Egreville), lorsque le vent souffle de manière modérée, les éoliennes que Global Wind Power projette d’installer à Saint-Ange émettraient un bruit de 35 dB à 1 500 m du site.

Carte du bruit

35 dB… C’est peu de chose me direz-vous. Mais ce serait oublier que le niveau d’un son se calcule de manière particulière. 35 dB est le niveau sonore maximal admissible, selon le Code de l’Environnement, pour un environnement « tranquille », tel que l’on peut aujourd’hui l’avoir dans nos campagnes, entre le bruit des arbres et des oiseaux.

Avant mars 2012, ce niveau était de 30 dB, mais le Ministère de l’Environnement a à cette époque décidé de le porter à 35 dB. C’est en fonction notamment de cette limite que l’Académie de Médecine a recommandé de ne pas implanter d’éoliennes en-deçà de 1 500m des habitations.

Pire encore, les éoliennes disposent d’un dérogation un peu spéciale, la loi les autorisant à émettre ces 35 dB à elles seules, et non, comme il se devrait, en tenant compte de la totalité du niveau sonore ambiant. Aux valeurs de la carte, il faudrait donc ajouter les 35 dB émis par l’environnement. Mais en termes de bruit, 35+35 ne font pas 70 (fort heureusement ! ce niveau correspond au bruit d’un aspirateur que l’on passerait à 1m de vous !!), mais… 38, comme le montre ce tableau réalisé par le département de Seine-et-Marne. Ce que ne montre pourtant pas le site, c’est qu’une augmentation du niveau sonore de 3 dB correspond à un doublement de la source sonore. La « petite » dérogation autorisée par la loi s’avère en fait extrêmement nuisible pour des personnes vivant à plusieurs kilomètres d’un parc éolien, notamment en tenant compte du vent qui peut porter (et donc amplifier pour les personnes concernées) le bruit à plusieurs kilomètres de distance !

Et ce n’est pas tout. Comme l’explique cet article, tous les bruits ne sont pas égaux, leur perception dépend en grande partie de la fréquence des sons émis. Ceux des éoliennes se situent principalement dans les basses fréquences (autour de 63 Hz), fréquences dont l’atténuation avec la distance est deux fois moins importante que pour les fréquences dites « normales », celles qui correspondent aux bruits quotidiens. La gène qui serait occasionnée par le bruit des éoliennes s’étendrait ainsi à 5, voire 10 kms de distance !!

Ce constat, désastreux pour notre cadre de vie campagnard, est d’ailleurs loin d’être complet. Nous ne parlons pas dans cet article des infra-sons générés par les éoliennes, et dont les impacts néfastes sur la santé des animaux comme sur celle des hommes font chaque jour l’objet de nombreux témoignages.

4
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
3 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
thierryPascal MOrts Pierre-Olivier Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Orts Pierre-Olivier
Orts Pierre-Olivier

Bonjour Pourriez-vous diffuser des renseignements plus précis sur l’avancement du projet ? Sur quels documents éventuels ces information sont-elles disponibles ? Et qu’en est-il de la règle de construction des éoliennes à plus de 200 mètres des habitations dans un secteur aussi dense que le nôtre ?

Pin It on Pinterest

Share This